DIOCESE DE KPALIME
CHRIST EST VRAIMENT RESSUSCITÉ ALLELUIA ALLELUIA!!! JOYEUSES FÊTES DE PÂQUES Á TOUTES ET TOUS. THEME DE L ANNEE PASTORALE: "EGLISE DE KPALIME BRILLE DE LA LUMIERE DU CHRIST ET SOIS TEMOIN DE SA MISERICORDE ". Visitez notre page facebook "diocese de Kpalimé". Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
♫ CHANT THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2016-2017
Eglise de Kpalimé, brille de la lumière du Christ et sois témoin de sa miséricorde.
Wó Ha Kpalimé to, klé tso Kristo mè éyé nyé éfé nublanukpokpo fe dasedila.
2 Paroles(éwé&Français) et musique:
Père Dotse Marius

NOMINATIONS
2017-2018
ANNUAIRE DIOCESAIN 2017-2018
Actualités : HOMELIE DE MGR EN LA FÊTE DE LA PENTECÔTE

« Les Apôtres se trouvaient réunis tous ensemble. Soudain un bruit survint du ciel comme un violent coup de vent : la maison ils étaient assis en fut remplie tout entière.
Alors leur apparurent des langues de feu, Tous furent remplis d’Esprit Saint. »

Frères et Sœurs en Christ,

Nous sommes rassemblés ce dimanche pour célébrer la Pentecôte, la fête de l'Esprit Saint, la fête de notre église paroissiale, la fête de notre cathédrale, la fête de notre diocèse.
Nous sommes rassemblés comme les apôtres au Cénacle, pour vivre et revivre, ici et maintenant, la descente de l'Esprit Saint sur chacun de nous.
La Pentecôte est à la fois la fête de l’Esprit Saint, et la fête de la naissance de l’Eglise.
En effet, le soir de la résurrection, Jésus est apparu aux Apôtres et a soufflé sur eux son Esprit. Il leur a dit: « recevez le Saint Esprit, les péchés seront pardonnés à ceux à qui vous les pardonnerez et seront maintenus à qui vous les maintiendrez; ( Jn 20, 22 et 23), mais c’est le jour de la Pentecôte qu’ils ont reçu la force que Jésus leur avait promise, une force qui vient comme un vent violent, une force qui descend sur eux comme des langues de feu.

Frères et Sœurs,
La fête de la Pentecôte pour nous aujourd’hui, c'est la fête de la descente de l’Esprit Saint sur chaque enfant de L'Église, donc sur chacun de nous. C'est la fête de l'accueil du merveilleux don de l'Esprit Saint, cet Esprit qui fait de nous son temple. Vous êtes, dit Saint Paul, le temple de l'Esprit Saint.
C’est la promesse du Christ à son Eglise qui se réalise aujourd’hui dans le monde. « Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur».
Le don de l'Esprit est un don commun mais pas communautaire. En effet, quand le Saint-Esprit est descendu dans la salle où se tenaient les apôtres, la maison où ils se tenaient était remplie, mais la langue de feu est descendue sur chaque apôtre personnellement. Dieu se donne aux hommes, non pas comme le suprême bien commun, mais comme le suprême bien personnel, suprême bien pour chaque homme.

Frères et Sœurs,
La fête de la Pentecôte que nous célébrons, n’est pas seulement l’occasion de nous rappeler le don de l’Esprit Saint sur les apôtres et sur l’Église. Fêter la Pentecôte aujourd’hui, c’est aussi et surtout nous rappeler ce que l’Esprit Saint fait en nous, ses actions dans notre vie et comment nous sommes appelés à vivre de l’Esprit Saint qui nous a été donné.
Qu’est ce que l’Esprit Saint fait en nous? Quelles sont ses actions dans notre vie? et comment sommes nous appelés à vivre de l’Esprit Saint qui nous a été donné?
Pour répondre à cette triple question, nous allons méditer la séquence que nous venons de chanter.
La liturgie de l’Église attribue des noms et des qualités diverses à l’Esprit Saint, dans cette prière à l'Esprit Saint. Dans la Séquence, nous nous adressons à l’Esprit Saint et nous le reconnaissons comme la puissance de Dieu à l’œuvre dans nos vies :« Sans ta puissance divine, il n’est rien en aucun homme, rien qui ne soit perverti ». Cela veut dire que notre capacité et notre force viennent de Dieu et de lui seul. Jésus l’a dit: « sans moi, vous ne pouvez rien faire » Sans le Saint Esprit, nous ne pouvons pas nous approcher de Dieu pour le prier, le chanter et l’adorer comme de vrais adorateurs qui adorent en vérité. C‘est lorsque nous demeurons sous la conduite de l’Esprit, que nous sommes sûrs de faire la volonté de Dieu, car seul l’Esprit de Dieu connait les choses de Dieu.
Nous avons ensuite appelé l’Esprit Saint, le Père des pauvres. Le pauvre, c’est celui qui compte sur la grâce de Dieu et non sur ses propres capacités. L’Esprit Saint est appelé le dispensateur des dons, la lumière de nos cœurs, il est le Consolateur souverain, l’hôte très doux de nos âmes, celui qui donne la fraîcheur dans la fièvre, le réconfort dans les pleurs, le repos dans le labeur.
Nous disons ainsi que l’Esprit Saint nous accompagne dans notre vie à la suite du Christ. Il vient au secours de notre faiblesse humaine pour nous donner la force de Dieu à tout moment. « Sans le Saint-Esprit, il est impossible de vivre notre vie chrétienne comme elle devrait être. Par le Saint-Esprit nous avons la force, sans le Saint-Esprit, nous ne pouvons pas être comme Dieu veut que nous soyons ».(Guillaume Brédar)
Saint Paul invitait les chrétiens de Galate à vivre sous la conduite de l’Esprit de Dieu pour ne pas obéir aux tendances égoïstes de la chair. Et il fait la liste de ce que produit l’Esprit dans notre vie. Il cite 9 fruits spirituels de l’Esprit Saint: amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, humilité et maîtrise de soi. Puisque l’Esprit nous fait vivre, laissons-nous conduire par l’Esprit.

Frères et Sœurs en Christ
La mission de l’Esprit Saint est de rester avec nous comme un ami silencieux, un compagnon très « discret ».
Aujourd’hui, jour de la Pentecôte, nous sommes invités à reconnaitre cette force silencieuse, cet ami discret dans nos vies et à vivre en enfants de Dieu, ceux qui sont conduits par son Esprit, comme l’écrit St Paul aux Romains. St Paul dit encore, que nous n’avons pas reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte, mais nous avons reçu un esprit de force qui nous fait appeler Dieu, Père.
Le Seigneur lui-même a désigné l’Esprit Saint comme le Paraclet, le Défenseur. « Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur»
Pourquoi ce nom ? Pourquoi un défenseur ? Parce que l’Ennemi qui met en nous la peur, est le même qui nous éloigne du bonheur et c’est encore lui qui nous accuse sans cesse comme le dit le livre de l’Apocalypse 12 :10, "l’accusateur de nos frères, celui qui les accusait jour et nuit devant notre Dieu a été précipité". C’est contre cet Ennemi, que l’Esprit Saint nous défend, parce que nous ne sommes pas capables de lutter contre lui sans la grâce, sans la puissance divine. « Quand on vous mènera devant les synagogues, les magistrats et les autorités, ne vous inquiétez pas de la manière dont vous vous défendrez ni de ce que vous direz; car le Saint-Esprit vous enseignera à l'heure même ce qu'il faudra dire » (Luc 12:11-12).
Les autorités et les magistrats dont parle le Christ, ce sont, bien sûr, ceux qui nous demandent raison de notre foi, mais c’est aussi parfois notre propre cœur, lorsqu’il est envahi par le doute et la peur: « car si notre cœur nous condamne, Dieu est plus grand que notre cœur, et il connaît toutes choses » nous rappelle st Jean (1 Jean 3:20).
Une autre mission du Saint Esprit est notre sanctification. Une des premières leçons au catéchisme nous enseigne que le Père nous a créés, le Fils nous a sauvés et l’Esprit Saint nous sanctifie.
Nous avons proclamé tout à l’heure cette mission sanctificatrice dans la séquence: "lave ce qui est souillé, baigne ce qui est aride, guéris ce qui est blessé, redresse ce qui est faussé". L'Esprit Saint est l’hôte très doux de nos âmes, le maître de notre vie intérieure.

Frères et Sœurs,
St Paul nous invite dans sa lettre aux Galates à marcher sous la conduite de l’Esprit Saint et ainsi, nous n'accomplirons pas les désirs de la chair.» (Ga 5, 16.25). Celui qui marche sous la conduite de l’Esprit Saint demeure en Jésus Christ et il porte beaucoup de fruits, des fruits d’amour, de foi et d’espérance car le Saint Esprit est un esprit de communion qui nous unit à Dieu et à nos frères:
« Demeurez en moi, dit le Christ, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi ». C'est l'Esprit Saint qui produit du fruit dans nos vies; ce n'est pas le résultat de nos efforts, mais bien l'oeuvre du Saint-Esprit.

En ce jour de la Pentecôte, l’Esprit Saint nous appelle à nous abandonner à sa puissance divine. Il nous demande de ne pas nous confier à notre sagesse et à nos forces humaines. Il nous renvoie à notre vie de chrétiens, il nous appelle à nous laisser conduire en toute chose par sa lumière, sa fraîcheur et sa vive douceur. « Ceux qui se laissent conduire par l’Esprit sont enfants de Dieu »

L’écrivain Charles Péguy disait qu’ « Il y a quelque chose de plus grave qu’un mauvais chrétien, c’est un chrétien habitué. »
Demandons au Seigneur de nous donner la grâce de fêter la Pentecôte, non pas comme un souvenir lointain, une habitude,
mais comme l’accueil de l’Esprit Saint qui fait toutes choses nouvelles.
Ouvrons nos cœurs au souffle de l’Esprit Saint. Confions- lui notre église paroissiale et ses paroissiens et paroissiennes, confions lui notre diocèse: son Pasteur, ses prêtres, ses consacrés les agents pastoraux tous les diocésains et toutes les diocésaines. Que l’Esprit Saint soit pour chacun de nous le Défenseur, le Consolateur et notre Paix. Qu’il nous envoie, aujourd’hui comme hier, témoigner de la nouveauté et de la joie de l’Évangile.
Vierge Marie, Notre Dame de l’Église, toi l’épouse très fidèle de l’Esprit Saint, prie pour nous.
O Seigneur, envoie ton Esprit qui renouvelle la face de la terre. Amen

 

Date de publication: 2018-05-20 00:00:00 Version Imprimable
L'EVEQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé

MEDITATION DE LA SEMAINE

MEDITATION DU 10ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE B

« Celui qui fait la volonté de Dieu, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. »
Dans la coutume africaine et dans bien d’autres coutumes, la famille de sang ou bi

::.La suite

HOMELIES ET TEXTES DE MGR
NOUVELLE FORMULE DU "PATER NOSTER" EN EWE
"
NOS LIENS
CATECHESE DU PAPE JEAN PAUL II
SUR LE PRETRE
| Administration | | Nous écrire | Webmail
© 2009-2018 Diocèse de Kpalimé